velo-electrique

Le vélo à assistance électrique, bien plus qu’une tendance de l’été

C’est bien connu, en été, les activités de sports et de loisirs déclinés à toutes les sauces reprennent du “poil de la bête”, comme, par exemple, la pratique du vélo.

On constate depuis quelques années que l’utilisation du vélo à assistance électrique (ou VAE) remporte au cours du temps de plus en plus de succès et notamment chez les seniors. Longtemps décrié à ses débuts (ce n’est pas faire du vélo), l’image du vélo électrique gagne par sa pratique, ses lettres de noblesse. Il est maintenant reconnu comme étant un moyen de transport économique, pratique et écologique que ce soit en milieu rural ou urbain.

Selon une étude récente, 56 000 vélos à assistance électrique se sont vendus en France pour l’année 2013, soit une hausse de 17,5%.

Actuellement Paris, Toulouse, Nancy, Nantes, Lyon ainsi que 200 autres villes françaises encouragent l’achat d’un vélo à assistance électrique. Certaines de ces villes proposent même des aides financières entre 20 et 40% de la valeur du vélo. Cette aide étant plafonnée à 400€.

Pourquoi un tel succès auprès de nos seniors ?

C’est assez simple. Par son assistance électrique, dont l’autonomie de batterie permet, selon les modèles, de parcourir des distances comprises entre 40 et 80 km, le VAE est une solution parfaitement adaptée qui autorisent des personnes qui auraient des difficultés physiques de continuer à pratiquer cette activité, tout en mesurant son effort et en profitant des joies d’une balade à vélo.

Il a été prouvé que même via un effort minimal, l’action de pédaler favorise la circulation sanguine et stimule l’activité pulmonaire. Le vélo est donc particulièrement conseillé aux personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires et/ou orthopédiques. Les médecins ont très vite perçus les avantages du vélo à assistance électrique et conseillent sa pratique de plus en plus à leurs patients.

 Il reste maintenant la question du coût d’un tel vélo. C’est peut-être là son seul défaut car malgré les aides financières proposées l’investissement à faire pour l’achat d’un VAE reste élevé puisqu’il faut compter 600€ pour une entrée de gamme et ce prix peut grimper jusqu’à plusieurs milliers d’euros. Heureusement, l’alternative de la location existe et pourquoi pas sur Ezilize.fr 

Texte : Bruno Van Weynbergh

28/07/2014